Pâturin des prés (Poa pratensis L.)

Cette graminée vivace, particulièrement résistante à la sécheresse, forme des stolons souterrains qui font d'elle une espèce recommandée pour former un gazon. Le pâturin est très rustique : semé en mélange avec du ray-grass anglais, le pâturin des prés est d’abord clairsemé avant de se répandre après les premières années. Sa date de montaison se situe dans la première moitié de mai, ce qui en fait une graminée peu apprécié du bétail. Le pâturin des prés est particulièrement sensible à la maladie des taches foliaires, ce qui réduit fortement son pouvoir compétitif.

Lors de l'utilisation du pâturin des prés, la préférence absolue doit aller aux variétés qui sont peu à très peu sensibles à la maladie des taches foliaires.

A cause de sa germination et de son développement juvénile particulièrement lents, il faut quelques années avant que la part de cette espèce dans le gazon devienne de quelqu'importance. Pour cette raison, son utilisation n'est pas justifiée lors de l'établissement de prairies temporaires. En ce qui concerne la production dans un mélange, la contribution du pâturin des prés est très minime.

A cette date, il n'y a pas de variétés de cette espèce inscrites au catalogue belge.