Betteraves fourragères

La betterave fourragère se caractérise par un haut potentiel de rendement. Outre un fourrage grossier de très haute qualité, la betterave fourragère est également le fourrage le plus économique en UFL par hectare qui permet d'améliorer la balance des minéraux de l'élevage intensif. Les betteraves fourragères sont particulièrement recommandées pour consommation des vaches laitières de haut rendement grâce à la teneur en énergie élevée et constante. Elles permettent de véritables économies de concentrés.
A l'heure actuelle, des possibilités existent afin de diminuer considérablement la pénibilité du travail nécessaire au semis, à l'arrachage et à l'affouragement. Par ailleurs, l'introduction des betteraves fourragères dans la rotation nous permet de rompre la monoculture de maïs.

Malgré ses caractéristiques intéressantes, la superficie de betteraves fourragères est en régression depuis l’année 2000. Une des causes en est la maladie Rhizoctonia solani, dont la présence a pris de l’ampleur durant les dernières années. En 2008 et 2009, la superficie de betteraves fourragères s’est étendue en Flandre parce que la disponibilité de la pulpe de betteraves sucrières était incertain. En plus, une variété tolérante au rhizoctone est inclue dans le Catalogue belge.
Depuis 2015, la superficie cultivée en betterave fourragère a significativement augmenté car, pour les exploitations d’élevage, elle s’intègre facilement dans le cadre de la nouvelle PAC. En 2020, la superficie Belge de betteraves fourragères est 3.770 ha.

Principales caractéristiques des variétés de betteraves fourragères 2021

©Institut de recherche pour l' agriculture, la pêche et l' alimentation - - Contact
Multiplication ou reproduction des données autorisée à condition de mentionner clairement la source.